Catégories
Au-delà Des défunts L'âme l'Esprit La loi de la nature la mort Réincarnation

Décès d’un proche, le deuil

Qu’arrive-t-il aux morts et sont-ils vraiment partis pour toujours ? Se transforment-ils en quelque chose d’autre et restent-ils quelque chose de vivant ?

Pour l’écriture de mon livre, qui sera prêt début 2022, mon maître-guide, Pongh, m’a dit de retranscrire ce que lui me partageait. Il voulait que je transmette exactement ce qu’il me dictait. Les deux premiers tomes m’avaient été transmis en quelques secondes et je les avais rédigés plus tard en quelques mois. Pour celui-ci, c’est différent : j’écoute et j’écris ce qu’il me dit. Il m’a également demandé de partager le texte suivant, qui est un extrait du livre, avant la publication de l’ouvrage. Ce texte traite de la mort d’un être cher et de ce qui se passe après cela.

« La vie humaine terrestre, c’est : naître pour mourir un jour, passer de la matière à la poussière et ce qui reste est le souvenir. »

Est-ce que « mort » signifie « mort pour toujours » ?

Lorsqu’un être humain perd un être cher, son monde s’effondre, mais un nouveau chapitre de sa vie va commencer malgré tout, dont l’être décédé sera absent. C’est un manque intense pour l’être humain de ne plus pouvoir être avec le défunt, de ne plus jamais le voir, le sentir, le toucher, lui parler ou rire avec lui. C’est quelque chose auquel tous les humains doivent faire face dans l’une de leurs vies terrestres. Les êtres humains peuvent être dans cet état de deuil pendant des mois, voire des années, et certains ne s’en remettent même jamais mentalement. La plupart apprennent à vivre avec, mais le sentiment de perte ne disparaîtra jamais et restera avec eux pour le restant de leur vie.
Qu’arrive-t-il aux morts et sont-ils vraiment partis pour toujours ? Se transforment-ils en quelque chose d’autre et restent-ils quelque chose de vivant ? La réincarnation existe-t-elle ? Les morts continuent-ils à errer anxieusement dans une sphère terrestre ? Est-ce que « mort » signifie « mort pour toujours » ? Nous avons répondu à beaucoup de ces questions dans le livre Vive l’Au-delà, tome II : L’Échelle de la réincarnation. Nous y expliquons les différents cycles de vie de l’âme en réincarnation et la raison pour laquelle de multiples réincarnations sont nécessaires pour restaurer l’âme, afin de pouvoir former une âme presque parfaite.


Si l’existence de l’âme est ignorée par l’homme, alors l’existence de l’Au-delà ne sera pas une réalité et la personne décédée restera toujours morte pour lui… jusqu’au moment où l’homme lui-même mourra et arrivera dans l’Au-delà. Tout s’éclairera alors pour lui, selon son échelle de réincarnation. Celui qui ne croit pas en la réincarnation n’est en aucun cas un imbécile, il ne faut surtout pas le forcer à croire que l’âme est immortelle. Imposer ne fonctionnera pas et ce n’est pas non plus la bonne voie : celui qui ne croit pas encore découvrira cette vérité à sa manière, à travers ses propres expériences de vie. Soyez humble devant lui, car vous aussi, vous étiez autrefois son égal, un ignorant.
Alors qu’arrive-t-il à la personne décédée et à son âme ? À partir de sa quatrième réincarnation sur terre, qui est marquée par le début de sa quête spirituelle et au cours de laquelle l’âme a vécu un séjour dans l’Au-delà (la troisième sphère dans l’Au-delà), elle quitte le corps au moment de la mort et est attendue dans un nouvel environnement. Un espace impressionnant pourvu d’une puissante lumière blanche, où les membres déjà disparus de sa famille sont avec nous, les Esprits supérieurs, et nous l’accueillons joyeusement. L’âme est amenée ici par nous, dans un état de sommeil paisible. La durée de ce sommeil n’est pas définie car dans notre dimension, le temps n’existe plus. Cet état de sommeil est nécessaire aux âmes afin de ne pas ressentir le choc de leur propre mort et le chagrin intense des proches. Dans cet état aussi, on ne parle plus d’âme mais d’esprit. L’âme est, sur terre, incarnée dans un corps humain ou, dans la sphère terrestre, en dehors du corps humain, en tant qu’âme « ignorante ». Un esprit n’est rien d’autre que l’âme, non plus dans le corps humain mais dans l’Au-delà.

La sphère dans laquelle se trouve l’esprit est magnifique et indescriptible


L’esprit que nous avons amené dans cet état de sommeil est dans une situation similaire à celle d’un homme qui s’endort et qui n’a pas encore commencé ses rêves, un état sans conscience et qui dure aussi longtemps qu’il le faut. Au moment où la période de deuil sur terre est terminée et que les êtres chers reprennent leur vie parce qu’ils ont accepté la nouvelle situation, sans la présence du défunt, l’esprit s’éveille dans son propre environnement mental créé. Soyez conscients que l’homme n’est pas responsable de l’éveil de l’esprit et ne peut influencer ce processus puissant de quelque manière que ce soit. L’homme n’a aucune influence dans cette dimension inaccessible pour lui.
Au début de cet état « mental » nouveau pour l’esprit, il n’y a pas encore de conscience de sa propre mort. Dans cet état mental dans l’Au-delà, l’esprit commence à créer lui-même son nouvel environnement et s’éveille dans son propre monde qui a toujours existé de cette façon pour l’esprit, selon tout ce qu’il a déjà vécu au cours de ses réincarnations. L’esprit ne peut que créer et reconnaître ce qu’il a déjà expérimenté ou ce que nous créons. C’est une sensation similaire que l’homme éprouve pendant ses rêves, quand il ne sait plus qu’il dort dans son lit, son rêve est une réalité pour lui, comme sa vie terrestre, et il n’y a jamais non plus de commencement ou de fin. De la même façon, l’esprit a le sentiment de vivre dans une vie sans aucune conscience de sa (ses) vie(s) humaine(s) sur terre (ses diverses réincarnations). Il faut tenir compte du fait que cela ne s’applique qu’aux esprits qui sont arrivés dans cette quatrième sphère de l’Au-delà. Dans les trois premières réincarnations, l’âme reste longtemps connectée à la sphère terrestre, parce qu’elle ne comprend pas ce qui s’est passé ou à cause du manque de connaissance de la vie éternelle. Nous appelons ces âmes « les âmes ignorantes ». Plus tard, celles-ci arriveront dans un au-delà, mais c’est un environnement totalement différent de celui de l’esprit de la quatrième âme dont je parle maintenant (lire Vive l’Au-delà, Tome II : L’Échelle de la réincarnation). L’esprit reste alors dans cet état dans lequel il reçoit la connaissance de sa (ses) vie(s) terrestre(s). Tout ce qu’il voit est guidé par nous. Nous fournissons les bonnes capacités de concentration. La même chose peut être faite pour les personnes terrestres lorsqu’elles se retrouvent dans un beau rêve qui est réel pour elles. Il est vrai que l’homme n’est pas capable de créer cet état mental égal à celui de l’esprit dans l’Au-delà, à cause de l’obstacle du corps et des capacités mentales limitées de son esprit. Cet état d’esprit permet aussi, lorsqu’il est prêt et a reçu suffisamment de leçons de vie de notre part, de voyager avec nous dans la dimension terrestre pour un contact avec un être terrestre ou simplement pour observer ses proches. L’esprit lui-même n’est pas capable de se connecter avec l’être humain, cela n’est possible qu’à travers nous, les Esprits supérieurs, nous qui avons déjà abandonné la réincarnation et sommes maintenant dans une sphère supérieure.


La sphère dans laquelle se trouve l’esprit est magnifique et indescriptible et ne peut être expliquée avec des mots terrestres. C’est un environnement dans lequel l’esprit veut rester et où il acquiert une nouvelle expérience qui contribuera à son éducation spirituelle. L’esprit est là aussi pour attendre les êtres qui passeront dans l’Au-delà. Cette dimension (ou sphère) est l’opposé de la dimension terrestre dans laquelle vit l’homme. L’Au-delà est l’opposé de la vie sur terre.