Catégories
Au-delà Hunaré L'âme l'Esprit La loi de la nature Réincarnation

Dieu existe-t-il, y a-t-il une âme et qu’est-ce que la prière?

Trois sujets distincts ayant une signification très importante pour la vie de l’humanité et peut-être la clé pour comprendre la réincarnation et la spiritualité. Nos ancêtres, les Philosophes d’antan, ont-ils raison et l’homme moderne – nous – a-t-il quitté son chemin évolutif à cause de ses pulsions et de sa cupidité ? Ou Dieu n’est-il qu’un fruit de l’Église et l’âme une invention ?

Dieu, l’âme et la prière sont des sujets dont nous n’osons pas parler dans notre société contemporaine. De ces trois mots résultent souvent de la honte ou du mécontentement. En principe, nous n’évoquons pas ces sujets car ils se rapportent directement à nous-mêmes. Tous les trois sont liés à l’homme, qui se compose d’un corps, d’un esprit et d’une âme. L’homme moderne, vivant dans la société occidentale, est incapable de placer ces mots là où c’est nécessaire en raison d’un manque de connaissance du sens de la vie ou peut-être d’un manque de connaissance de l’homme lui-même, de sa réincarnation et du cycle de l’âme.


La première crainte est de nommer Dieu.

La plupart des hommes modernes n’en connaissent même pas la signification réelle. Ils sont donc incapables d’utiliser correctement ce mot, alors que la connaissance des mots est extrêmement importante car c’est notre seul outil de communication pour partager nos pensées avec l’autre. C’est aussi un très gros problème pour la génération actuelle puisque leurs connaissances grammaticales sont insuffisantes, et cela génère des situations de conflit.

L’homme d’aujourd’hui est guidé et influencé par tout ce qui vient de l’extérieur, il a été manipulé très rapidement et ne cherchera jamais sérieusement à savoir si ce qu’il vient d’entendre est vrai. Et cet homme moderne est également capable de donner une opinion ou d’exprimer des critiques inutiles sans aucune forme de connaissance. Étienne Kleijn a dit : « Les gens parlent au-delà de ce qu’ils savent avec une assurance qui est proportionnelle à leur incompétence. »



L’homme occidental, en raison de son manque de connaissance, adopte un comportement qui l’enferme de ce besoin naturel et humain qui contribue à son amélioration.

Il pense aussi qu’il a la connaissance des Esprits supérieurs et se met dans une position plus élevée que Dieu. L’homme occidental, qui est loin de la réalité, devra prendre exemple sur d’autres peuples plus anciens vivant sur terre, comme les Indiens. Mais comme nous sommes tous impliqués dans un voyage d’âme appelé « réincarnation », il est tout à fait naturel qu’on observe des cycles de vie différents dans le monde, c’est-à-dire qu’un peuple soit plus réincarné que l’autre. Tout est bon et même quand ça fait mal à voir.

Après avoir étudié les textes de la réincarnation (Tome II, L’Échelle de la réincarnation) qui m’ont été donnés par les Esprits supérieurs, nous avons pu comprendre qu’il y a deux étapes différentes dans la réincarnation de l’âme, dont l’une est au début de la réincarnation (les trois premiers cycles) et repose entièrement sur le terrestre et la domination du matériel. L’autre étape de la réincarnation de l’âme (les trois derniers cycles) est complètement dominée par le spirituel.

Et c’est à ce stade que l’âme réincarnée, et donc l’homme, n’a plus aucun problème avec le mot « Dieu », puisqu’il connaît la signification de Dieu et croit en son existence. Ce groupe comprend donc également les médiums, ceux qui sont humbles envers Dieu et leurs semblables.


L’homme (âme réincarnée) peut communiquer à travers son cœur (prière) avec son Créateur (Dieu).

Dieu doit être considéré comme le Créateur de tout et donc aussi de nous-mêmes. Dieu prend le rôle d’un parent, un parent qui porte un amour inconditionnel à son enfant. Grâce à la communication que nous recherchons avec Dieu, par la prière, nous pouvons apprendre à devenir différents et donc nous améliorer.

Comme cela est décrit dans le Tome I, L’HUNARÉ et le médium, nous pouvons conclure que lorsque nous acceptons et comprenons les lois de l’« HUNARÉ » (HUmilité, loi de la NAture & incarnation), notre vie spirituelle commence et beaucoup de questions que nous nous posons auront leurs réponses. La prière de l’âme est l’un des moyens les plus puissants pour mieux comprendre la vie de l’âme. Quand on accepte complètement ces trois mots, on comprend mieux la réincarnation.