fbpx

Les dormeurs

Bien évidemment, cette histoire ne parle pas de vous, mais des autres : « Les dormeurs ». Ceux qui ne savent pas encore.

Il est étonnant de voir que beaucoup de gens écoutent ceux qui crient de façon séduisante et, ensuite, s’approprient une idéologie sans aucune vérification ni connaissance des faits. Un comportement de perroquet, avec un effet encore plus effrayant puisque chacun veut imposer cette idéologie à l’autre. Une chaîne de manipulations inédites et invisibles. Comme l’a bien dit Étienne Kleijn : « Les gens parlent au-delà de ce qu’ils savent avec une assurance qui est proportionnelle à leur incompétence. »

Quand entrerons-nous dans la prochaine étape de l’humanité, où « les dormeurs » comprendront que la technologie sociale n’est pas un enrichissement mental ? Quand viendra le moment où le silence et l’humilité gouverneront ? Quand les « dormeurs » occidentaux comprendront-ils que la vraie vie réside dans la primitivité, où les lois et les relations sociales sont idéales ? Quand arrivera le temps où « les dormeurs » étudieront les lois de la nature et arrêteront de gémir comme des enfants ?

Cher « dormeurs », grandissez, devenez adultes, soyez un peu plus stricts avec vous-mêmes et contrôlez mieux vos comportements ! Vous avez atteint l’âge de l’éducateur. Vous êtes l’exemple. Vous êtes le père ou la mère. Corrigez les enfants et apprenez-leur le respect, montrez-leur du respect, apprenez-leur la dignité, soyez la dignité.

Vous n’élevez pas les enfants via une tablette, un téléphone, un ordinateur ou une télévision. Vous n’élevez pas vos enfants en les déposant à la crèche tôt le matin. L’avenir heureux de vos enfants repose sur le bonheur et la confiance venant de votre cœur et non d’une société américaine avec des séries folles, et donc des idées qui sont plantées dans leurs esprits. Vos enfants ont perdu leur identité parce que vous ne la leur avez pas enseignée. Vous échouez !

La nature vous a montré qu’un père et une mère doivent élever un enfant pour nourrir son côté masculin et son côté féminin. Il n’y a absolument pas de place là-dedans pour de dangereuses influences extérieures à la famille qui détruisent vos enfants.

Le bonheur de vos enfants ne réside pas dans la technologie et l’information, mais dans le silence, le profond silence présent en eux-mêmes. C’est seulement là que la vraie vie se manifeste.

Apprenez à vos enfants à se divertir et initiez-les à la nature et à ses lois, sinon ils deviendront comme les autres : des âmes déprimées, dépourvues du sens de la vie.

Chers parents, sages grands-parents, réveillez-vous ! Le jour est déjà venu. Brisez les causes et les effets qui vous dirigent vers la dépression et soyez maîtres de votre propre bonheur. Vos enfants adopteront automatiquement ce même comportement. 

Au fait, saviez-vous que la France est le pays qui consomme le plus d’antidépresseurs ? Matière à méditer qui amène à la question suivante : est-ce qu’un parent sous l’influence d’antidépresseurs est capable d’éduquer un enfant ?

Recevez le sentiment respectueux de votre tout dévoué et reconnaissant.

Vive l’Au-delà,
Mischa Harmeijer